Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

La critique des films, période Dalton/Brosnan (1987-2002)

Tuer n'est pas jouer

 

 "Tuer n'est pas jouer" (1987)


Bien que tombés quelque peu dans l'oubli, les deux James Bond joués par Dalton figurent parmi les meilleurs de la série. Celui ci bénéficie d'un bon scénario sans scènes d'action trop grand guignol. Un épisode de très bonne facture si l'on excepte la Bond girl un peu creuse. D'ailleurs pour ceux qui ne l'avaient pas remarqué, c'est le seul épisode où Bond ne couche avec aucune fille. Même l'héroïne n'y passe pas : effet SIDA, Broccoli tenait à ce que son héros se montre moins volage.

 

Permis de tuer

 

- "Permis de tuer"(1989)


Mon préféré de toute la saga. Pas une seconde d'ennui, de l'exotisme, des scènes d'action à couper le souffle, un prestigieux pré-générique, un Dalton mieux investi dans le rôle, de l'humour (mais pas trop). Le méchant Robert Davi est l'un des meilleurs de toute la série. Les deux Bond girl sont parmi les plus belles de la saga, surtout Talisa Soto. Rien, non vraiment rien, à jeter dans cet excellent épisode.

 

GoldenEye

 

- "Goldeneye" (1995)


Le retour de James Bond après 6 ans d'absence fut un demi satisfaction. Certes Pierce Brosnan s'y avérait le plus digne héritier de Sean Connery. Mais le film en lui même ne compte pas, loin s'en faut, parmi les meilleurs. C'est le début d'une ère où le spectaculaire prend le dessus sur l'histoire quitte à tomber dans le grotesque (Bond rattrapant un avion en plein vol...).

 

Demain ne meurt jamais

 

- "Demain ne meurt jamais" (1997)


Le meilleur, à mon sens, de la période Brosnan. Une histoire plus aboutie que la précédente. La bond girl a, enfin, de la répartie dans les scènes d'action où elle égale 007. Excellent choix dans ce sens que Michelle Yeoh. Brosnan continue d'assurer.

 

Le Monde ne suffit pas

 

- " Le monde ne suffit pas" (1999)


Un honnête épisode quoique le méchant n'est pas très bien exploité en dépit du fait qu'il soit excellemment joué par Robert Carlyle. Sophie Marceau dans un rôle de méchante est plutôt convaincante. Mais là où le ridicule ne tue plus, c'est quand on essaie de nous convaincre que la jeune et insignifiante Denise Richards est une physicienne renommée. Excellent pré- générique cependant parmi les meilleurs de la série.

 

Meurs un autre jour

 

- "Meurs un autre jour" (2002)


Les Bond avec Brosnan font dans le titre très philosophiques tout de même ! Très bon épisode avec l'une des plus belles James Bond girl, Halle Berry. Si "tuer n'est pas jouer" était l'unique Bond où le héros n'y faisait pas l'amour, celui ci est le seul où on le voit "en plein acte" (en général on le voit avant ou après, jamais pendant). On excusera la grotesque voiture invisible. Brosnan aura été le meilleur Bond depuis Connery lui imposant le style viril qui manquait à la série depuis son illustre modèle d'origine.



28/05/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 227 autres membres