Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

« Le cas Richard Jewell »

EB158CFC-F0B4-4A07-9FB5-0E579C23E6BA.jpeg


 

On ne l’arrête plus notre Clint ! A peine a t’il été « La mule » que ce jeune homme de près de 90 ans (il les fêtera le 31 mai prochain) enchaîne direct vers un nouveau film. Un nouveau biopic évidemment, le genre étant devenu son cheval de bataille depuis une dizaine d’années maintenant. 

 

Eastwood s’est, cette fois, intéressé à cette histoire incroyable de ce vigile qui est passé de héros national, il a découvert une bombe lors des Jeux Olympiques de 1996, à suspect numéro un. 

 

Eastwood a construit son film comme un vrai polar à suspense, un genre qu’il connaît bien, qui vous prend aux tripes du début à la fin. Totalement maître de son sujet, comme d’habitude, Eastwood nous concocte une série de scènes magnifiques qui ne tombent jamais dans un excès de « too much » hollywoodien comme bon nombre de réalisateurs l’auraient fait. Cela donne un film fort, tout en intensité et émotionnellement prenant. 

 

Côté casting, fidèle à sa réputation, Clint a su sortir le meilleur de ses interprètes : Sam Rockwell génial comme toujours, Katie Bates au top et puis évidemment Paul Walter Hauser qui occupe pour la première fois le devant de la scène d’un gros film et qui s’en sort avec tous les honneurs. Son interprétation est magnifiée par la caméra de Clint qui lui fait sortir toutes les émotions voulues.

 

Clint a encore tapé dans le mille : son nouveau film est une vraie réussite.

 

 



12/03/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 290 autres membres