Les cents ans de Kirk Douglas, dix films incontournables - cinéma, nouveauté, critiques, actualités, bandes-annonces

Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

Les cents ans de Kirk Douglas, dix films incontournables

 

 

Kirk Douglas in Spartacus

 

Inoubliable Spartacue

 

 

 

 

 

 

9 décembre 2016 : Le légendaire Kirk Douglas fête ses 100 ans ! Il est assurément le dernier géant de l'âge d'or d'Hollywood avec Olivia de Havilland de quelques mois son ainée. 

 

L'occasion est ici de revenir sur dix films emblématiques de sa carrière. Bien sûr, dix films c'est peu mais cela permet d'avoir un aperçu de l'immense carrière de Kirk : 

 

 

1/ Le champion (Mark Robson, 1949)

 

Dans ce film, Kirk Douglas incarne un boxeur qui lutte aussi bien contre de coriaces adversaires que ses démons intérieurs. L'acteur accepta ce film auquel personne ne croyait et remporta un de ses premiers grands succès. Première nomination aux Oscars.

 

 

2/ Histoire de detective (William Wyler, 1951)

 

Ou l'acharnement d'un flic, joué par Kirk, contre un médecin qui pratique l'avortement. Prix d'interprétation à Cannes pour sa partenaire, Lee Grant.

 

 

 

3/ La captive aux yeux clairs (Howard Hawks)

 

Dans ce magnifique western, Kirk incarne un aventurier accompagnant des trappeurs dans une expédition chez les indiens. Entre aventure et duel fratricide, le film est un must !

 

 

 

4/ Les ensorcelés (Vincente Minnelli, 1952))

 

Kirk est le producteur Jonathan Shields dont le portrait est tracé par une actrice, un réalisateur et un écrivain lesquels décrivent leur amour puis leur haine envers lui. Deuxième nomination à l'Oscar.

 

 

 

5/ 20.000 lieues sous les mers (Richard Fleischer, 1954)

 

Cette superproduction Disney assure à Douglas un statut de héros de cinéma. le film ne manque pas de morceaux de bravoure dont une scène d'affrontement avec une pieuvre géante.

 

 

 

6/ La vie passionnée de Van Gogh (Vincente Minnelli, 1956)

 

Eblouissant portrait fait par Minnelli du célèbre peintre personnifié par un Douglas au sommet de son art. Nouvelle nomination aux Oscars pour l'acteur.

 

 

 

7/ Les sentiers de la gloire (Stanley Kubrick, 1957)

 

Première collaboration entre Kubrick et Douglas, ce film qui dénonce quelque peu les actions françaises durant la première guerre mondiale passa mal au sein de notre pays. Il fallut attendre les années 70 pour que l'interdiction soit levée en France.

 

 

 

8/ Règlements de compte à O.K. Corral (John Sturges, 1957)

 

Burt Lancaster et Kirk Douglas, c'est une amitié de tous les instants. Ensemble, ils tournèrent sept films dont ce western, une des meilleures versions des aventures de Wyatt Earp et Doc Holliday.

 

 

 

9/ Les vikings (Richard Fleischer, 1958)

 

Kirk Douglas s'essaya aussi aux rôles de méchants. le plus marquant fut dans ce magnifique film où il joue un pourri absolument épatant face à Tony Curtis. 

 

 

 

10/ Spartacus (Stanley Kubrick, 1960)

 

S'il devait y en avoir qu'un, cela serait peut être celui-ci. Peut être le film le plus célèbre de Kirk. Son tournage fut aussi épique que le film lui même. A l'arrivée un chef d'oeuvre qui compte parmi les oeuvres les plus marquantes de l'histoire du cinéma. 

 

 

 

Parmi les autres films notables, nous pourrions citer déjà bon nombre de westerns devenus des classiques comme "L'homme qui n'a pas d'étoile", "El perdido", "Le dernier train de Gun-Hill" ou encore "Le reptile". 

 

N'oublions pas "Seuls sont les indomptés", "Ulysse", "Première victoire" ainsi que "L'arrangement".

 

Le père de Michael Douglas attendit 2003 pour tourner avec son fils dans le très oubliable "Une si belle famille".

 

En 1996, l'acteur reçoit des mains de Steven Spielberg un Oscar d'honneur devant ses fils dont Michael, très ému : 

 

 



08/12/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 235 autres membres