Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

Les dix meilleurs méchants de la saga James Bond

 

Résultat de recherche d'images pour "jaws the spy who loved me"

 

 

Meilleur est le méchant, meilleur est le film lit-on souvent. Dans la saga James Bond, depuis plus de 50 ans, les scénaristes ont souvent fait preuve d'une imagination débordante pour nous offrir des méchants remarquables. Voici les dix qui, sur ce blog, nous ont particulièrement marqués et qui sont, au delà d'ici, rentrés dans la légende de la prestigieuse saga. Cette liste n'est que subjective. Vous n'aurez pas forcément votre préféré dans le classement ci dessous. N'hésitez pas à mentionner vos coups de coeur en la matière.

 

 

10 / Scaramanga (Christopher Lee dans "L'homme au pistolet d'or", 1974)

 

 

Résultat de recherche d'images pour "scaramanga james bond"

 

Pourquoi lui ?

 

Scaramanga, personnifié par le légendaire Christopher Lee, est le seul intérêt de l'ultra moyen "L'homme au pistolet d'or". A chacune de ses apparitions, Lee n'a aucun mal à piquer la vedette à un Roger Moore encore en train de se chercher. Abordant une fausse nonchalance ajouté à un charme indéniable, Scaramanga est un tueur redoutable dont il nous tarde de savoir comment 007 va arriver à le neutraliser.

 

9/ Red Grant (Robert Shaw dans "Bons baisers de Russie", 1963)

 

Résultat de recherche d'images pour "red grant james bond"

 

Pourquoi lui ?

 

Si Dr No a été le premier grand méchant de la saga (voir en dessous), Red Grant a certainement été le premier "homme de main" mémorable de la saga. Il marque le début d'une longue lignée de méchants ultra costauds qui donneront du fil à retordre à 007. L'affrontement des deux hommes dans le train reste, à ce titre, un des sommets de la saga.

 

8/ Fiona Volpe (Luciana Paluzzi dans "Opération tonnerre", 1965)

 

Résultat de recherche d'images pour "fiona volpe james bond"

 

Pourquoi elle ?

 

Si l'on aperçoit des méchantes dès le premier volet de la saga (rappelez vous Mlle Taro dans "Dr No"), Fiona Volpe est la plus redoutable femme qu'aura affronté Bond sous l'ère Connery. Alors qu'après  avoir fait l'amour avec lui, on pense voir la dame revenir vers de nobles sentiments, il n'en est rien et son désir de tuer 007 n'en est d'ailleurs que plus grand. Sa mort est l'une des plus grandes trouvailles funèbres de toute la saga.

 

7/ Dr No (Joseph Wiseman dans "Dr No", 1962)

 

Résultat de recherche d'images pour "joseph wiseman james bond"

 

 

Pourquoi lui ?

 

Parce ce qu'il fut le premier grand méchant de la saga mais pas que... Son nom est régulièrement évoqué avec un certain effroi dans la voix de ceux qui parlent de lui. Son apparition, quelque peu tardive, n'en est que plus glaçante et confirme son effrayante réputation. S'il maitrise avec grandeur ses émotions, il n'en est pas moins d'un sadisme redoutable. Et physiquement, il donnera du fil à retordre à James Bond.

 

6/ Raoul Silva (Javier Bardem dans "Skyfall", 2012)

 

 

Résultat de recherche d'images pour "javier bardem james bond"

 

Pourquoi lui ? 

 

Sous l'ère Craig, il est l'indiscutable méchant le plus marquant. Derrière ses sourires emprunts de malice se cache un fou furieux que rien ne semble pouvoir arrêter. James Bond, plus que jamais, aura bien du mal à mettre fin aux agissements de.ce tueur redoutable.

 

5/ Franz Sanchez (Robert Davi dans "Permis de tuer", 1989)

 

Résultat de recherche d'images pour "robert davi james bond"

 

Pourquoi lui ?

 

Sanchez est l'un des plus séduisants méchants de la saga. Toujours habillé avec classe, il gère son trafic de drogue comme un vrai chef d'entreprise. Avec Blofeld (voir plus bas), il est un des rares méchants de la saga que 007 veut éliminer pour des raisons personnelles. Pour cela, il devra même s'en faire un ami pour mieux le détruire ensuite. 

 

4/ Auric Goldfinger et Oddjob (Gert Fröbe et Harold Sakata dans "Goldfinger", 1964)

 

B5276E98-686C-40C3-8E83-74FE3ADDF84B.jpeg

 

Pourquoi eux ?

 

Obsédé par l'or, Goldfinger n'a de cesse de tuer, ou faire tuer, sans le moindre scrupule ceux qui lui barrent la route dans cette soif de conquête. Et d'être une très jolie femme ne saurait vous épargner d'avoir une mort horrible comme le prouve le décès le plus marquant de la saga, celui de Jill Masterson dont le corps est recouvert d'une peinture d'or.  
Et difficile de le dissocier de son redoutable homme de main Oddjob avec son chapeau qui tue. Un des tueurs les plus redoutables qu’ait eu à affronter 007.

 

3/ Jaws (Richard Kiel dans "L'espion qui m'aimait" et "Moonraker", 1977 et 1979)

 

Résultat de recherche d'images pour "richard kiel james bond"

 

Pourquoi lui ?

 

Pour de très nombreux fans, LE méchant de référence c'est lui. Ce géant de plus de 2 mètres est effectivement l'une des plus grandes trouvailles de la saga. Avec ses dents d'acier, sa côte d'effroi envers le public est à son paroxysme mais ce dernier en redemande. Sentant d'ailleurs qu'il avait déniché un méchant très haut de gamme, Albert Brocolli décida de l'épargner à la fin de "L'espion qui m'aimait" pour le faire revenir dans "Moonraker". Dommage cependant qu'à l'issu de cet épisode, les scénaristes aient jugé opportun de le transformer en gentil ce qui nuit nettement au personnage. 

 

2/ Fräulein Irma Bunt (Ilse Steppat dans "Au service secret de sa Majesté", 1969)

 

Résultat de recherche d'images pour "irma bunt james bond"

 

Pourquoi elle ?

 

Une scène, la dernière du film, la fait entrer au Panthéon des grands méchants de la saga. Pensez donc : l'assassin de la femme de James Bond c'est elle ! Le pire est que son crime restera impuni à jamais. Triste ironie du sort cependant : son interprète, Ilse Steppat, mourut peu de temps après le tournage.

 

1/ Ernst Stravo Blofeld (notamment Donald Pleasance dans "On ne vit que deux fois", Telly Savalas dans "Au service secret de sa Majesté", Charles Gray dans "Les diamants sont éternels" et Christoh Waltz dans "SPECTRE" sans oublier ses apparitions furtives dans "Bons baisers de Russie", "Opération tonnerre" et "Rien que pour vos yeux", de 1963 à 1971, 1981, 2015)

 

Résultat de recherche d'images pour "donald pleasence james bond"

 

Pourquoi lui ?

 

Bien sûr comment ne pas mettre Blofeld numéro un ? Le pire ennemi de Bond c'est lui. Celui que Bond doit attraper au nom de sa Majesté au départ va devenir au fil des épisodes son ennemi juré, le point d'orgue étant lorsque Blofeld fait assassiner sa femme. Dommage que des histoires de droit nous ait privé de sa présence pendant de longues années. 



23/01/2020
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 275 autres membres