Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

Qu'est-elle devenue ? Corinne Clery

image.jpg

 

Corinne Clery avec Roger Moore et Lois Chiles, photo promo pour "Moonraker"

 

 

 

TITRES DE GLOIRE

 

Corinne Clery débute en 1967 aux côtés de Johnny Hallyday dans "Les Poneyttes". Il lui faut attendre cependant 1975 pour atteindre le vedettariat grâce au sulfureux "Histoire d'O" dans lequel elle joue le rôle titre. Le film réalisé par Just Jaekins, à qui l'on doit "Emmanuelle" deux ans avant fait, en effet, un tabac et permet à la jeune actrice d'être affichée partout en France.

 

 

 

"Histoire d'O" lui donne le succès et l'actrice, outre des films, se voit proposer bon nombre de photos pour des magazines de charme pour lesquels elle accepte de poser pour le plus grand plaisir de milliers d'hommes.

 

 image.jpg

 

 

Le film lui permet en outre de voir les propositions ciné se multiplier. En 76, elle est la partenaire du grand Anthony Quinn dans "Bluff" de Sergio Corbucci, d'Eddie Constantine dans "Allo, Madame "ou encore de Franco Nero dans "La proie de l'autostop".

 

En 1979, elle est choisie pour jouer l'une des James Bond girls de "Moonraker" aux côtés de Roger Moore.

 

La terrible scène mortuaire de Corinne Clery dans "Moonraker" :

 

 

 

ET APRÈS ?

 

Alors que l'énorme succès de "Moonraker" aurait pu faire d'elle une star internationale, il n'en sera rien, le film étant le champ du cygne des succès de l'actrice.

 

On la retrouve aux côtés de deux acteurs emblématiques de James Bond, Richard Kiel le géant aux dents d'acier de "L'espion qui m'aimait" et "Moonraker" justement ainsi que Barbara Bach, elle aussi James Bond girl dans "L'espion qui m'aimait" dans "L'humanoïde" en 1979 avant de croiser la route d'un ancien 007, George Lazenby dans "L'ultime harem" en 1981.

 

image.jpg

 

Avec Richard Kiel dans "L'humanoïde"

 

 

 Elle est ensuite la partenaire de Jean Rochefort dans "Je hais les blondes" (1980) puis tourne en 1983 dans l'improbable nanar "Yor, le chasseur du futur".

 

La suite de sa carrière, Corinne Clery la fera en Italie, dont elle originaire, où elle continuera à tourner énormément de films et téléfilms dont la plupart resteront inédits chez nous.

 

On la voit quand même chez nous aux côtés de Philippe Noiret dans "Le roi de Paris" en 1995.

 

L'actrice est toujours très active et continue de tourner de manière continue mais, hélas, pas sur les plateaux de cinéma français.

 



19/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres