Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

Qu'est-elle devenue ? Denise Richards

 

Sex crimes : photo John McNaughton

 

 

                 Denise Richards (à droite) avec Neve Campbell dans "Sexcrimes"

 

 

 

 

TITRES DE GLOIRE

 

 

Née en 1971, Denise Richards veut d'abord faire mannequin avant de très vite s'orienter vers le cinéma. On l'aperçoit néanmoins dans un premier temps à la tv dans diverses séries comme "Sauvés par le gong", "Beverly Hills", "Melrose place" ou encore "Seinfeld".

 

Elle a 26 ans lorsqu'elle est révélée par Paul Verhoeven dans son brillant film de science-fiction "Starship Troopers" (1997). Ce n'est pourtant pas le réalisateur de "Basic instinct" et de "Showgirl" qui la déshabille devant sa caméra mais John McNaughton pour son film "Sexcrimes". Ce thriller érotique lance la carrière de l'actrice.

 

Son charisme lui vaut d'être remarquée par les producteurs de James Bond qui l'engagent pour être la nouvelle James Bond dans "Le monde ne suffit pas". Bien que pas crédible une seule seconde dans le rôle d'une scientifique experte en nucléaire, le film lui vaut une renommée grandissante.

 

DENISE-RICHARDS-SOPHIE-MARCEAU-FULL-LENGTH-BACK-TO-BACK-JAMES-BOND-24X30-POSTER

 

ET APRES ?

 

Curieusement, l'actrice n'a plus jamais renoué avec le succès en salles après le James Bond. Elle tourne en 2001 un médiocre film d'horreur "Mortelle St Valentin" avant d'être choisie pour jouer Jennifer dans "Spin city". L'occasion pour elle de croiser la route de Charlie Sheen qu'elle épouse en 2002 mais dont elle divorce en 2005 après que leur couple ait fait la une de beaucoup de tabloïds....

 

A cette même époque, elle fait une apparition très remarquée dans "Friends"

Au cinéma, on peut encore apercevoir Denise Richards dans "Le courtier du coeur" (Steve Rash, 2001), "Une soirée parfaite" (Jordan Brady, 2002), "You stupid man" (Brian Burns, 2003).

 

Elle fait deux apparitions remarquées dans "Love actually" (Richard Curtis, 2003) et "Scary movie 3" (David Zucker, 2003) où elle partage la vedette avec son Charlie Sheen de mari.

 

 

 

C'est à cette même époque, en 2004, qu'elle redore quelque peu son blason en posant pour le magazine "Playboy"

 

IMG_6847.JPG

 

 

Par la suite "Yo puta" (Maria Lidon, 2004), "Edmond" (Stuart Gordon, 2005), "Hotbabes" (Christian Forteavec, 2008), "Cougars" (K.Asher Levin, 2011) ou encore "Madea's witness protection" (Tyler Perry, 2012) sont autant de films passés relativement inaperçus et sortis, pour la plupart, directement en dvd chez nous.

 

Sur le petit écran, l'actrice a eu son show en 2008/2009, "pas facile d'être Denise Richards" avant d'être au générique de la série "Blue Mountain state"  puis, réconciliée avec Charlie Sheen, elle fait une apparition dans la série de celui ci "Anger managment" en 2012.

 

Elle a  fait, en  2013/14 partie du casting de la série "Twisted".

 

Elle est à l'affiche en 2017 de "American violence" aux côtés de Bruce Dern.

 



17/02/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres