Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

Qu'est-elle devenue ? Nancy Allen

 

 

 

TITRES DE GLOIRE 

 

C'est le film "Carrie" qui révèle Nancy Allen. Son rôle de peste, et plus encore, marque d'entrée les esprits. Il marque aussi le réalisateur du film Brian de Palma qui tombe amoureux de son actrice et l'épouse en 79. 

 

Nancy Allen va jouer dans "1941" de Steven Spielberg  et "Crazy day" de Robert Zemeckis avant de jouer deux oeuvres majeures de De Palma

 

Extrait de "1941"

 

 

Son époux la place donc en vedette dans deux de ses meilleurs polars. Elle côtoie d'abord les prestigieux Michael Caine et Angie Dickinson dans "Pulsions" dont l'inspiration hitchcockienne, et notamment de "Psychose" est flagrante.

 

 

Dans le suivant, elle retrouve son partenaire de "Carrie", John Travolta, devenu big star entretemps, pour deux rôles nettement plus sympathiques dans l'excellent "Blow out". 

 

 

De Palma a placé Nancy Allen au sommet. Néanmoins le couple se sépare en 84 alors que le cinéaste tourne "Scarface". L'actrice va avoir du mal à rebondir et trouver des rôles aussi forts que ceux qu'elle a eu sous la direction de son ex mari.

 

On la voit dans les films de sf "Les envahisseurs sont parmi nous" (83) et "Philadelphia experiment" (84) ainsi que d'autres films mineurs qui ne chamboulent pas le box-office.

 

C'est Paul Verhoeven qui lui permet de renouer avec le succès grâce à "Robocop". Le triomphe du film permet à l'actrice de rempiler pour deux suites cependant nettement moins réussies.

Entre deux films de la trilogie, on retrouve l'actrice dans "Poltergeist 3" dont la fin du tournage est endeuillée par la mort de sa jeune héroïne Heather O' Rourke 

 

nancy-allen

 

ET APRÈS ?

 

Eric Rochant fait appel à elle pour tenir un rôle dans son ambitieux "Les patriotes". La suite est autant de films peu mémorables "Against the law" avec un autre "disparu" Richard Grieco, "Last assassin" avec Lance Henricksen ou encore "Y a t'il un parrain pour sauver la mafia ?" avec Christopher Walken. Seul film notable durant cette époque : "Hors d'atteinte" de Steven Soderbergh avec George Clooney et Jennifer Lopez.

 

Côté tv, signalons quand même qu'elle fut dirigée en 86 par Abel Ferrara dans "Gladiator" (rien à voir avec le film de Ridley Scott).. On a pu voir l'actrice aussi dans des séries comme "Division d'Elite" ou "New York unité spéciale".

 

Elle a, depuis quelques années, déserté les plateaux et se consacre essentiellement à des organismes de lutte contre le cancer.



24/06/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres