Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

Qu'est-elle devenue ? Marie Gillain

4A4C38A1-0306-46E6-87D1-ACDF4DFEAB26

 

 

TITRES DE GLOIRE


La belge Marie Gillain n'a que 16 ans lorsqu'elle est choisie pour être la fille de Gérard Depardieu dans "Mon père, ce héros". Le film est un succès et personne ne reste insensible à son jeune charme.

 

Nommée par la suite au César du meilleur espoir féminin, l'actrice voit sa carrière immédiatement décoller.

 

Si "Marie", qu'elle tourne chez elle en Belgique, passe plutôt discrètement dans les salles (il lui permet tout de même d'avoir le prix d'interprétation au festival de Paris), il n'en est pas de même pour son film suivant, "L'appât" de Bertrand Tavernier qui consacre l'actrice pour de bon. 

 

 

Grâce à "L'appât", l'actrice remporte l'ours d'or à Berlin, le prix Romy Schneider ainsi qu'une nouvelle nomination en tant que meilleur espoir féminin aux César. 

Après "Les affinités électives" qu'elle tourne aux côtés de Isabelle Huppert en 1996, elle tourne deux fois successivement avec Fabrice Luchini, d'abord dans "Un air si pur..." et surtout "Le bossu" de Philippe de Broca où elle a également Daniel Auteuil pour partenaire et qui obtient un joli succès public.

 

 

 

ET APRÈS ?

 

Ettore Scola la recrute pour jouer dans "Le dîner" aux côtés de Fanny Ardant et Vittorio Gasman puis elle est dirigée par Emmanuelle Mouret qui en fait son héroïne dans "Laissons Lucie faire".


Elle donne la réplique à Nathalie Baye et Josiane Balasko en 2001 dans l'adaptation ratée de la série "Absolument fabuleux" avant de retrouver à nouveau Fabrice Luchini dans une très bonne comédie "Barnie et ses petites contrariétés". 

100967A3-6C72-4BDE-BEDF-1344491BBD85

 

Elle retrouve en 2002 son metteur en scène de "L'appât", Bertrand Tavernier, pour "Laissez passer" puis tourne sous la direction de Cédric Klapisch "Ni pour, ni contre (bien au contraire)" où le réalisateur de "L'auberge espagnole" s'essaie au polar ce qui lui sied d'ailleurs à merveille.


40BB52D3-3BE1-4898-8B24-CCE0D1F93D8D

 

Parmi ses films notables les années suivantes, citons "Tout le plaisir est pour moi", "L'enfer", qu'elle tourne face à Emmanuelle Béart et Karin Viard, "Pars vite et reviens tard" (Regis Warnier, 2007), ainsi que "La clef" où elle partage la vedette avec Guillaume Canet.

 

4C993829-8C47-447B-8B45-8AF1695A707B

 

En 2008, elle remplace au pied levé Laura Smet pour "Les femmes de l'ombre", un film sur l'occupation bénéficiant d'un casting féminin haut de gamme puisqu'on y retrouve Sophie Marceau, Déborah François et Julie Depardieu.

 

80C480EE-9B80-41E8-A043-5520836CC7DA

 

Par la suite, elle donne la réplique à Cali dans "Magique", Audrey Tautou dans "Coco avant Chanel", Vincent Lindon dans "Toutes nos envies", Jalil Lespert dans "Landes" ou encore Jean-François Stevenin dans "Mirage d'amour avec fanfare" basé sur un scénario écrit par Bernard Giraudeau avant sa mort. 

On a pu voir l'actrice à la télévision également dans "Souviens toi" en 2017 puis "Speakrine" en 2018.

 

En décembre 2020, on la retrouvera aux côtés de Vincent Elbaz dans "Mystère" de Denis Imbert. L'actrice a annoncé avoir écrit également son premier film qu'elle ferait en tant que réalisatrice.

 

 



22/08/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 299 autres membres