Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

Qu'est-elle devenue ? Melanie Griffith

                

 

                  Melanie Griffith avec Harrison Ford dans "Working girl" de Mike Nichols

 

 

 

TITRES DE GLOIRE

Mélanie Griffith a arpenté les plateaux de cinéma dès le plus jeune âge puisqu'elle est la fille de l'actrice Tippi Hedren. C'est ainsi qu'elle a notamment l'occasion de croiser Charlie Chaplin lorsque sa mère tourne avec lui en 1967 "La comtesse de Hong-Kong".

 

image.jpg

 

 

Charlie Chaplin avec la jeune Melanie

 

 

L'actrice débute en 1969, âgée de 12 ans dans "Smith". Mais c'est en 1973 qu'elle débute vraiment sous la direction de Ted Post dans "the harrad experiment". C'est durant ce tournage qu'elle fait la connaissance d'un certain Don Johnson.

 

image.jpeg

 

En 75, elle donne la réplique à Paul Newman dans "La toile d' araignée" .

 

image.jpg

 

Cette même année elle obtient son premier rôle important dans "Night moves" d'Arthur Penn.


En 1976, elle épouse Don Johnson et pose pour "Playboy" mais peine encore à faire exploser sa carrière. 

 

image.jpg

 

Il faut attendre le début des années 80 pour la voir au premier plan. Elle tourne en 81 le très écolo "Roar" aux côtés de sa mère Tippi  Hedren.


On la retrouve ensuite dans "New-York, deux heures du matin".


En 84, elle est définitivement consacrée grâce à Brian de Palma dans "Body double".

 

image.jpg

 

Elle enchaine les premiers rôles dans "Dangereuse sous tous rapports", "Cherry 2000" et "Milagro".


En 89, elle accentue sa renommée et devient, enfin, une actrice banckable grâce à "Working girl" de Mike Nichols aux côtés d'Harrison Ford et Sigourney Weaver.

 

 

 

L'énorme succès du film lui apporte les meilleures propositions  du moment : elle affronte Michael Keaton dans l'efficace "Fenêtre sur pacifique" (91), côtoie Bruce Willis et Tom Hanks dans "Le bucher des vanités", puis Michael Douglas dans "Une lueur dans la nuit".

 

"Fenêtre sur pacifique"

 

 


Elle tourne également "Une étrangère parmi nous" avant de retrouver de nouveau Paul Newman et Bruce Willis dans "Un homme presque parfait".


Elle est ensuite la partenaire de Nick Nolte dans "Les hommes de l'ombre" puis de Jeremy Irons dans le médiocre remake de "Lolita". 


Woody Allen l'emploie en 98 dans "Celebrity" puis elle est dirigée l'année suivante par son Antonio Banderas de mari dans le très beau "La tête dans le carton à chapeaux".

 

image.jpg

 

ET APRÈS ?

L'actrice va très nettement freiner son rythme et cesser par là même d' être sur le devant de la scène.


On la retrouve en 2000 dans "Cecil B. Demented" qui obtient encore un certain succès.


Ce qui sera loin d'être le cas de ses films suivants : "Naïve", "Forever Lulu", "Shade" ou encore "Tempo" sont autant de films qui passent complément inaperçus sur les écrans, la plupart n'étant sortis en France que directement en vidéo.


On la retrouve néanmoins au côté de Sylvester Stallone dans "Les maitres du jeu" en 2003.


Ces dernières années, on la davantage vue à la télévision dans "La loi de la séduction" en 2005 mais aussi dans des épisodes des séries tv "Twins", "Robot chicken" et "Nip Tuck".

 

Elle a également été dirigée par Nick Cassavetes dans "Yellow" avec Sienna Miller puis a joué dans "Dark tourist".

 

En 2014, elle se sépare d'avec Antonio Banderas mais joue juste avant dans "Automata" dont son futur ex mari à écrit le scénario.


On a pu la retrouver dans "American housewife" ainsi qu'à la tv dans des épisodes de "Hawaï Five-0".


 En 2017, elle joue sous la direction de James Franco dans "Disaster artist" dans lequel l'acteur occupe la vedette aux côtés de son frère Dave. Un film avec également une autre actrice "hot" des années 80/90, Sharon Stone. On a pu voir également l’actrice aux côtés d’Al Pacino dans « Les pirates de Somalie » toujours inédit chez nous.



09/08/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres