Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

Qu'est -il devenu ? Billy Crystal

 

CITY SLICKERS, Billy Crystal, Jack Palance, 1991

 

                                            Billy Crystal avec Jack Palance dans l'excellent "City Slickers" (1991)

 

 

TITRES DE GLOIRE 

Issu de la télévision, Billy Crystal est révélé par le fameux "Saturday night live". Au cinéma, il obtient ses premiers rôles importants dans "Deux flics à Chicago" (86) de Peter Hyams puis "Balance maman hors du train" (87) de et avec Danny de Vito.

 

 

Mais c'est bien sûr en 1989 que Billy Crystal voit sa renommée s'accroitre grâce au succès mondial de "Quand Harry rencontre Sally" de son ami Rob Reiner où son duo avec Meg Ryan fait merveille.

 

La bande-annonce de "Quand Harry rencontre Sally"

 

 

L'année suivante, en 1990, il anime pour la 1ère fois la prestigieuse cérémonie des Oscars. Ce nouveau rôle va accentuer sa renommée. L'acteur va insuffler un véritable sang neuf à la présentation de ce show dont il va devenir le présentateur le plus célèbre. La drôlerie de ses entrées sur scène vont faire fureur. 


En 1991, l'acteur s'offre un nouveau hit avec "City slickers" (baptisé de façon catastrophique chez nous "La vie, l'amour, les vaches"). Ce western moderne permet en outre à Jack Palance d'obtenir l'unique Oscar de sa carrière (Oscar d'honneur déguisé on en conviendra, sa performance dans le film ne justifiant pas une telle récompense).

 

Bande-annonce de "City Slickers" 

 

 

L'acteur se lance dans la réalisation en 1992 avec "Mr Saturday night" mais le film ne fait guère d'entrées...


En 1994, l'acteur tourne la très décevante suite de "City slickers" qui est d' ailleurs qu'un succès très relatif.


Billy Crystal réalise son 2nd film l'année suivante "Forget Paris" mais cette comédie romantique où il a Debra Winger comme partenaire est très loin du niveau de "Quand Harry rencontre Sally". Après une apparition dans le "Hamlet" de Kenneth Branagh, il tourne aux cotés de son ami Robin Williams le catastrophique "Father's day" le remake du film "Les Compères" de Francis Veber.


Il se ressaisit l'année suivante en allant être dirigé par le maître Woody Allen dans le cependant décevant "Harry dans tous ses états". Après une nouvelle comédie sans intérêt ("My giant"), Billy Crystal retrouve le sommet du box office grâce à "Mafia blues" où son duo avec Robert de Niro fait mouche.

 

Mafia Blues : Photo Billy Crystal, Harold Ramis, Robert De Niro 



ET APRÈS ?

On le retrouve en 2001 dans la comédie "Couple de stars" avec Julia Roberts avant de tourner la suite ratée de "Mafia blues" toujours aux côtés de Bob de Niro.


C'est à cette époque qu'il prête également sa voix à des dessins animés. Ainsi l'entend t'on dans "Monstres et cie" ou encore dans "Le château ambulant". Il apparaît aussi dans la comédie "Fée malgré lui". 


Dans le même temps, l'acteur obtient un beau succès dans une pièce où il est seul sur scène "700 châteaux" qui devient ensuite un livre qu'il écrit.


Souvent présent dans des talks shows américains, l'acteur a été choisi pour animer  la cérémonie des Oscars 2012 après le fiasco du duo Anne Hataway/James Franco et surtout le depart d'Eddie Murphy initialement prévu.

 

En 2013, on le retrouve dans "Le choc des générations" de Andy Fickman.

 

Depuis 2015, Billy Crystal est la vedette d'une série, "The comedians"

 

Billy Crystal aux Oscars :

 

En 91, il entre en Hannibal Lecter 

 

 

En 97, il fait son come back après plusieurs années d'absence :

 





28/04/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres