Qu'est-elle devenue ? Darryl Hannah - cinéma, nouveauté, critiques, actualités, bandes-annonces

Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

Qu'est-elle devenue ? Darryl Hannah

 image.jpg

 

 

 

TITRES DE GLOIRE

Darryl Hanah débute sur grand écran dans un petit rôle dans "Fury" de Brian de Palma en 1978 puis côtoie une Kim Basinger bien peu connue dans "Hard country" (1981).


Ridley Scott la choisit l'année suivante pour affronter, aux côtés de Rutger Hauer, Harrison Ford dans le chef-d'œuvre de science-fiction "Blade Runner".

 

Extrait de "Blade Runner" (Attention Spoiler !)


                                                                 

 

Le film lui vaut d'être remarquée et après un petit film, "Reckless" en 84, l'actrice obtient un succès mondial grâce à "Splash" comédie de Ron Howard avec Tom Hanks qui fait d'elle une star.  

 


Dès lors l'actrice est sollicitée et ainsi la voit on partenaire d'Eric Roberts et Mickey Rourke dans "Le pape de Greenwich village" (Stuart Rosenberg, 1985), de Robert Redford dans "L'affaire Chelsea Deardon" (Ivan Reitman, 1985) ainsi que de Michael Douglas et Charlie Sheen dans "Wall street" (Oliver Stone, 1987).

 
 
Bud Fox meeting Darien, the interior designer.
 
 

Elle est une Roxane moderne face à un bien curieux Cyrano joué par Steve Martin dans "Roxane" et côtoie Peter O'Toole dans "High spirits" puis Woody Allen dans "Crimes et délits" ainsi que Shirley Maclaine, Sally Field et Julia Roberts dans le très féminin "Potins de femmes" (Herbert Ross, 1990).

ET APRÈS ?

Le succès va quelque peu la laisser tomber dans les années 90 même si elle continue d'enchaîner les tournages. "Les aventures d'un homme invisible" obtient encore un certain succès mais son film suivant "L'attaque de la femme de 50 pieds" reste une énigme presque devenue  culte tant le film ressemblé à un ovni...

 

 


Durant cette décennie, l'actrice donne la réplique à Walter Matthau et Jack Lemmon dans "Les grincheux 1 et 2" (1993/95), Antonio Banderas et Melanie Griffith dans "Two much" (1995), Dennis Hopper, Kiefer Sutherland et Michael Madsen dans "Frankie la mouche" (1997), de Mathew Modine dans "Une vraie blonde" (1997).


Elle fait à cette époque un peu de Tv également. Ainsi la voit-on dans la mini série "The last don" puis être la partenaire de Christopher Reeve, déjà accidenté, dans un remake du chef d'œuvre d'Hitchcock "Fenêtre sur cour" (1998).

 

Elle est dirigée par le grand Robert Altman dans "The Gingerbread Man" (1998) dernier film marquant avant une série de nanars ou, au mieux, de films vite oubliés. 


En effet ni "Otages en péril" (1998), ni "Jeu mortel" (2000), ni "The job" ou encore "Hard cash" (2002) n'ont marqué les esprits.


Quentin Tarantino va la remettre sur la voie du succès grâce à son diptyque "Kill Bill 1 et 2" (2003/2004).

 

Scène d'affrontement de "Kill Bill 2" (attention spoiler !)

 


Pour autant, l'actrice n'exploitera pas ce retour puisque ses films suivants sont tombés dans un relatif anonymat. 


Elle a été par la suite la partenaire de Jami Gertz dans "Keeping up with the Steins" (2006), de Massimo Boldi dans "Olé" (2006).


Elle va tomber même dans la série z retrouvant son partenaire de "Kill Bill", David Carradine, dans "Kung fu killer"(2008), jouer les météorologues dans "Storm" sorte de "Twister" du pauvre ou encore dans un nanar de requins "Requins, l'armée des profondeurs". Dans le tas, on retrouve un drame familial "L'amie de mon mari" en 2006.


Ces dernières années, l'actrice est devenue une spécialiste du "direct to video" croisant des vieilles connaissances : David Carradine et Michael Madsen dans "Eldorado", (2012), et Rutger Hauer dans "2047, sights of death". On la voit aussi en 2013 dans "Le profil de la honte".


Plus intéressant quand même est "I am Michael" qu'elle tourne en 2014 aux côtés de James Franco et Emma Roberts. On la voit aussi durant cette même période dans deux épisodes de "Hawaï, police d'état".


En 2015, on la retrouve dans la série "Sense8" tourné pour Netflix puis aux côtés d'Eric Roberts dans "A hitman in London", ce même Éric Roberts qu'elle retrouve avec James Caan dans "Sicilian vampire" qui ne va sans doute pas l'aider à renouer avec son succès d'antan... 



12/09/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 235 autres membres