Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

Qu'est-il devenu ? Christophe Lambert

 

 

 

"Greystoke" le film qui a lancé la carrière de Christophe Lambert

 

 

 

TITRES DE GLOIRE :

 

La carrière de Christophe Lambert commence sur les chapeaux de roue : après quelques apparitions notamment dans "Le bar du téléphone", Christophe Lambert est choisi pour incarner Tarzan en 84 dans le film d'Hugh Hudson "Greystoke, la légende de Tarzan, seigneur des singes"

 

 

 

 

Le film lui fait accèder au rang de star.

 

Eli Chouraki le choisit ensuite pour tenir la vedette face à Catherine Deneuve et Richard Anconina dans "Paroles et musique" autre succès. Puis c'est Luc Besson, en 85 qui lui donne le premier rôle de "Subway" où il côtoie une autre grande actrice Isabelle Adjani mais aussi Michel Galabru, Jean-Pierre Bacri, Jean Reno, Jean-Hugues Anglade, Richard Borhinger...Un rôle qui lui vaut en 86, le César du meilleur acteur.

 

Subway

 

Cette même année, il est le héros de "Highlander' où il joue le rôle d'un immortel aux côtés de Sean Connery, un autre

triomphe pour l'acteur.

 

  

 

 En deux ans seulement et quatre films, Lambert est devenu la star no 1 du cinéma français. Trop haut trop vite ?

 

ET APRES ?

 

Au festival de Cannes 86, Lambert est adulé tel une rock star. Son premier film post "Higlander", "I love you, je t'aime" fait un flop. Rien encore d'alarmant. Quand sort en 87 son film "Le sicilien" sous la direction de Michael Cimino, la campagne publicitaire est énorme, digne des Belmondo de la grande époque. mais le film déçoit et ne remplit pas les salles autant que prévu.

 

 

 

 

Lambert se met à accepter des films improbables comme "Le complot", "Love dream" qu'il tourne avec sa femme Diane Lane ou encore

"Un plan d'enfer". Des films pas vraiment réussis qui sont d'énormes bides au box-affice.

 

  

 

 

Lambert tente de renouer avec le succès en tournant une suite catastrophique à "Highlander" que  Sean Connery, son partenaire, et lui même finiront eux même par dénigrer. 

 

Survient quand même un espoir de retour en 91 et 92 quand il enchaine un solide polar "Face à face" encore avec sa femme Diane Lane et

le sympathique "Max et Jeremie" qu'il tourne aux côtés de Philippe Noiret.

 

 

 De même il obtient un certain succès avec le plutôt réussi "Fortress" en 93.

 

 

Mais c'est pour mieux retomber dans des films de série z dont certains sortiront directement en dvd. Citons "Hercule et Sherlock", "Arlette", "Beowulf", "Fortress 2"...sans oublier les lamentables suites d'"Highlander" (4 au compteur de la filmo de Lambert qui a aussi participé à la série tv). Le pire de la liste est peut être "Vercingetorix" de Jacques Dorfmann...

Reconnaissons tout de même quelques films intéressants comme le curieux mais réussi "Nirvana", "Resurection" un polar façon "Seven" ou encore "The piano player" qui lui permet de donner la réplique à Dennis Hopper. 

On le retrouve également tel qu'on l'aime dans "Janis et John" puis dans un polar honnête mis en scène par sa compagne  d'alors, Sophie Marceau, "La disparue de Deauville". Il retrouve Sophie Marceau en 2009 dans "L'homme de chevet". On le voit aussi dans "White material" avec Isabelle Huppert ainsi que dans "Ghost ryder 2" avec Nicolas Cage et "Ma bonne étoile".

 

En 2013, il est aux côtés de Jim Sturges et Patricia Arquette dans "Electric slide" puis tourne un film d'horreur "Blood shot".

 

En 2015, il est au casting du film de Claude Lelouch,  "Un plus Une" aux côtés de Jean Dujardin et Elsa Zylberstein.

 

Très inégal dans ses choix artistiques, Lambert n'a jamais retrouvé de rôles à la puissance de ses débuts même s'il bénéficie toujours d'un capital sympathie indéniable. 

 

Extrait d'une interview donnée où l'acteur évoque "Highlander"

 



27/02/2011
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres