Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

Qu'est-il devenu ? Paul Hogan

 IMG_2720.JPG

 

 

TITRES DE GLOIRE 

 

Paul Hogan est révélé au début des années 70 dans son pays d'origine, l'Australie, par une émission très populaire là bas "A current affair". Son succès lui vaut d'avoir son propre show "The Paul Hogan show" qu'il anime de 1973 à 1984 avec une soixantaine de numéros. L'acteur se fait également connaitre via une série de publicités vantant son pays.

 

En 1985, il obtient un énorme succès à la télévision australienne grâce à la mini série "Anzacs" ancré sur la première guerre mondiale qui lui vaut d'être nommé "Australien de l'année".

 

C'est en 1986 que l'acteur va se faire connaitre mondialement grâce à son personnage de "Crocodile Dundee" qu'il écrit et interprète. L'énorme succès lui vaut le Golden Globe du meilleur acteur en 87 et même de co-présenter la cérémonie des Oscars cette même année.

 

 

Le triomphe de "Crocodile Dundee" entraine sans surprise une suite en 1988 nettement moins inspirée mais qui obtient encore un très joli succès.

 

ET APRÈS ?

 

C'est en lisant des (curieuses) critiques qui comparent "Crocodile Dundee" à Chuck Norris ou encore "Terminator" (???) que l'acteur décide de ne pas exploiter son personnage fétiche, rappelant au passage que "Crocodile Dundee" ne tue jamais ses ennemis.

 

En 90, il refuse le rôle principal de "Ghost" qui fera le bonheur de Patrick Swayze pour jouer dans "Un ange... ou presque" dont le sujet est assez proche du film de Jerry Zucker"

 

 

Alors qu'il refuse toujours d'exploiter de nouveau "Crocodile Dundee", il tourne pourtant ce qui semble en être un cousin avec "Jack l'éclair" puis est la vedette du film enfantin "Flipper" .

 

Mais les échecs de ces films finissent par le convaincre de reprendre le chapeau de "Crocodile Dundee" pour un très mauvais troisième épisode qui sera un bide au box-office.

 

Il obtient cependant un joli succès dans son Australie en 2004 avec "Strange bedfellows".

 

En 2009, il joue les pères en vadrouille avec fiston dans "Charlie and boots".

 

 

Ces dernières années, Paul Hogan a fait davantage la une des journaux pour des faits peu flatteurs. Tout d'abord, en 2010, l'acteur a été poursuivi par les impôts australiens suite à des déclarations non faites.

 

En 2013, il divorce de sa partenaire des "Crocodile Dundee", Linda Kozlowski, qui le ruine quelque peu. L'acteur n'en a pour autant repris le chemin des studios préférant pour l'heure couler une paisible retraite loin des plateaux de cinéma et peut être des femmes ?



04/06/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres