Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

Qu'est-il devenu ? Rick Moranis

 

 

 

TITRES DE GLOIRE

Son physique à la Woody Allen oriente rapidement (et logiquement ?) Rick Moranis vers la comédie.


Son premier rôle important n'est pourtant pas dans une comédie puisqu'il s'agit des "Rues de feu" de Walter Hill qu'il joue aux côtés de la belle Diane Lane.


C'est son film suivant, en 84, qui le fait connaître. Il fait en effet partie du casting de "Ghostbusters" énorme succès mondial où il joue le voisin lourd dingue et amoureux de la belle Sigourney Weaver.

Une séquence de "Ghostbusters"

 

 


Le film lui offre une voie royale vers des rôles plus importants. De cette période on retiendra "La petite boutique des horreurs" (Frank Oz, 1986) et surtout "La folle histoire de l'espace" (Mel Brooks, 1987) où il incarne un personnage parodique de Darth Vader.

 

 

Il reprend en 89 son personnage de "Ghosbusters" dans une suite qu'il avouera par la suite ne pas aimer...


Il est ensuite dirigé par Ron Howard dans "Portrait craché d'une famille modèle".


C'est cette même année 89 qu'il obtient le rôle le plus marquant de sa carrière avec le professeur Szalinsky dans "Chérie j'ai rétréci les gosses" qui remporte un énorme succès

 

La bande-annonce de "Chérie j'ai rétréci les gosses"

 

 

Dans les années 90, il partage la vedette avec Steve Martin dans "Un pourri au paradis".


Il tourne en 92 la suite de "Chérie..." Intitulé "Chérie j'ai agrandi le bébé" qui est un nouveau succès même si le film est nettement moins bon que l'original. Dans ce même milieu des 90's il occupe un des rôles principaux de "Grandeur et descendance" avant de jouer encore les nigauds dans "La famille Pierrafeu"

ET APRÈS ?

Ses films suivants n'obtiennent pas le même succès puisque ni "Little Giants" ni "Big Bully" qu'il joue aux côtés de Tom Arnold n'ont marqué les esprits.


Il reprend une troisième fois son rôle de savant excentrique dans "Chérie nous avons été rétrécis" en 97 quo n'obtient pas un gros succès. Le film ne sort d'ailleurs qu'en vidéo chez nous.


Ce sera d'ailleurs le dernier film en tant qu'acteur que tournera Moranis. 


Suite à la mort de son épouse en 91 d'un cancer, l'acteur choisit de s'éloigner des studios pour se consacrer à ses enfants. Il garde un pied à Hollywood en faisant notamment du doublage de voix pour des films d'animation comme "Frère des ours".


Moranis consacre aussi son travail dans la sortie d'albums humoristiques.


 



 

 

 

 

 

 



21/03/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres