Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"Raiponce"

 

 

Raiponce

 

S'il est une image qui revient à l'esprit quand on évoque l'univers de Disney, c'est bien celui de la princesse et de son charmant prince façon "Cendrillon" ou "la belle au bois dormant". Ayant délaissé le genre quelques temps, les studios Disney viennent de nous servir la même année deux princesses "new style" : une "black" dans "la princesse et la grenouille", une petite nerveuse dans ce "Raiponce". Le but de Disney est clair : nous resservir un beau conte de fée en dépoussiérant sérieusement le genre. Exit donc les Blanche Neige et autre Cendrillon qui subissaient l'action. Les femmes ont changé et ce sont elles maintenant qui sauvent leur bonhomme ! C'est donc la très bonne surprise de ce film. On le sait Disney a parfois tendance à se préoccuper davantage des prouesses techniques de ses longs métrages que de l'histoire. Cela a donné lieu à certains dessins animés à la prouesse technologique irréprochable mais aux scénarios indigestes (citons le pas drôle "les indestructibles", l'ennnuyeux"Cars" ou encore le soporifique "wall e"). Si ici, une fois encore, le graphisme est stupéfiant , c'est avant tout l'excellence de l'histoire qui prend le dessus sur tout. Si l'on se rappelle les propos d' un Michel Audiard qui disait qu'un bon film se tenait par trois éléments "1/un bon scénario, 2/un bon scénario, 3/un bon scénario". L'inoubliable dialoguiste aurait sans doute, en ce sens, adoré "Raiponce". Car c'est avant tout un grand film d' aventures auquel nous assistons. Riches en rebondissements, le film est doté d'une bonne idée toutes les 5 minutes. Le prince "new generation" est désormais un gentil voyou pendant que la princesse règle ses comptes à ses adversaires à coup de poëlle à frire. N'oublions pas les méchants d'usage dont une sorcière loin des vieilles peaux d'antan à qui les distributeurs français ont eu la bonne idée d'y mettre la voix d'Isabelle Adjani. Le prince étant lui de son côté doublé par "l'arnacoeur" Romain Duris. Autant dire que, pour une fois, la version française est vivement conseillée ! Mais la trouvaille la plus drôle vient du cheval aux attitudes canines. Ses seules apparitions sont particulièrement savoureuses. L'ensemble de spectacle haut en couleur fait de ce Disney peut être le meilleur depuis "le roi lion". Oui oui.



12/12/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres