Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"Sabotage"

Sabotage

 

Arnold de retour dans un film d'action qui sent bon l'ersatz des "expendables" dans lesquels il a un rôle récurrent.


Sauf qu'ici la star c'est lui et que lui. N'en déplaise à son partenaire Sam Worthington qui est obligé de s'infliger un look pas croyable pour tenter encore une percée vers la renommée qui se refuse à lui. 


Au demeurant, cette version bodybuildée des "10 petits nègres" d'Agatha Christie ne présente que peu d'intérêt et l'ennui domine largement l'impression général. Le scénario n'est pas aidé par des dialogues bien lourds qui fonctionnent souvent au ras des pâquerettes. Et ce n'est pas le final quasi prévisible qui rendra ce film mémorable.


Vite vu, vite oublié.



10/05/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres