Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"Simon Werner a disparu"

Simon Werner a disparu…

 

Les bons teen movies français sont assez rares pour ne pas se risquer à en rater un lorsqu'il sort en salle. Très clairement le réalisateur Fabrice Gobert a été nourri à ces films américains qui ont dû bercer son enfance et nous sert ainsi une équivalence vraiment proche dans ce film. A l'instar de ses homologues outre atlantiques, Gobert nous sert l'ensemble des personnages indispensables à ce genre de films : le sportif, le meilleur copain du héros, la fille canon, le looser...ils sont tous là ! Mais plutôt que d'orienter son oeuvre vers une énième bluette, Gobert choisit de mêler tout ce petit groupe au monde, inhabituel dans le genre, du polar.Entremêlant des scènes sombres, de beaux plans séquences mais aussi un clin d'oeil au cinéma de Gus Van Sant, Gobert nous livre un cinéma émanant d'évidence d'un vrai passionné du genre. Partant de la trame du point de vue multiple d'une même histoire, le réalisateur plonge le spectateur dans une énigme à tiroirs multiples où chaque prétendue vérité tombe à l'eau dès la scène suivante. Bien malin le spectateur qui aura deviné la fin tant celle ci est inattendue. Le casting s'avère excellent, d'autant qu'il est tenu, forcément vu l'âge des acteurs, par une cohorte d'inconnus. Certain(e)s, à coup sûr cesseront bientôt d'être des anonymes. L'ensemble des comédiens fait preuve d'une aisance et d'un plaisir évident d'être là. Plaisir amplement partagé avec le spectateur.



23/09/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres