Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"Source code"

 

Source Code

 

Ça aurait pu s'appeler "8 minutes sans fin" renvoyant ainsi le film vers le titre français du fameux "Un jour sans fin" avec Bill Murray. Comme ce dernier Jake Gyllenhaal revit chaque fois le même moment. A quelques nuances près.
Évidemment l'enjeu du film ici est beaucoup plus sombre. Là où Murray disposait de toute une journée pour construire LE jour parfait, Gyllenhaal ne dispose que de 8 Mn pour sauver des milliers de vies.
Fort d' un scénario solide qui va emmener le spectateur dans diverses (parfois fausses) pistes, cette course contre la montre tient toutes ses promesses. Le film nous tient en haleine d' un bout à l'autre sans jamais faiblir. L'histoire est construite avec intelligence avec des scènes remarquables qu'Hitchcock lui même aurait bien apprécié.
Jake Gyllenhaal réussit ici sa première incursion réussie dans le cinema d' action après la déception (relative cependant) de son "Prince of persia". Avec l'élégance des héros des années 50/60 (fête t on ici le retour du héros en costard ?), l'acteur mène l'enquête tel un bon Sherlock en herbe. Et ça lui va plutôt bien à l'ex cow boy de "brokeback mountain" qui enchaîne une belle série  de films assez réussis dont celui ci semble être le point d' orgue.
Avec sa suite ouverte, on n'a peut etre pas fini d' entendre parler du capitaine Colter Stevens...



13/05/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres