Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

Tetro

TetroAprès dix ans d'absence sur les écrans, Francis Coppola semble reprendre un rythme de croisière à raison d'un film par an. Avec une préférence pour les petits films comme jadis. Avant c'était "The Outsiders" (son meilleur film, si si je persiste) et "Rusty James", maintenant "l'homme sans" et donc ce "Tetro" qui ne s'écrit pas "t'es trop" et n'est donc aucunement la suite de "LOL". Tourné en noir et blanc, avec, hormis l'excellent Vincent Gallo, une ribambelle d'inconnus, le nouveau Coppola pourra lasser (comme l'auteur de cet article) certains spectateurs par sa lenteur soporifique dont on soupçonne un partenariat avec Lexomil. Les scènes entre les deux frères ont tendance à devenir répétitives dans son aspect "je t'aime, moi non plus", on s'engueule, on se réconcilie etc...Mais ne boudons pas ce film qui est un Coppola quand même ! Ca veut dire que le réalisateur nous offre des images de toute beauté, un sens de la mise en scène impeccable avec en premier lieu un acteur trop rare, Vincent Gallo, merveilleux en frère écorché vif. Et puis le film nous propose une surprise finale comme on en avait plus vu depuis une célébre saga...  


10/01/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres