Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"The amazing Spiderman, le destin d'un héros"

 

The Amazing Spider-Man : le destin d'un Héros

 

 

 

 

Voici donc venir le deuxième "Spiderman 2" judicieusement rebaptise "amazing Spiderman". 


La bonne nouvelle est que nous avons droit à un épisode supérieur au premier. 


Le film reprend les codes chers à la filiale, la victime d'un accident qui passe méchant, Peter Parker en proie à ses démons et à son amour pour sa belle...


Tout cela nous donne un film certes spectaculaire mais hélas sans âme ni originalité. L'ensemble sent le déjà vu, Mark Webb n'hésitant pas à "pomper" sur d'autres films. 


Le réalisateur ne lésine pas sur la surenchère au point que l'on croit parfois que c'est Michael Bay qui est aux commandes. Le film abuse en termes de méchants jusqu'au bout à tel point que l'on frôle l'overdose sur une fin complètement grotesque.


Que dire des méchants du film ? "Electro" semble être un mix entre l'homme nucléaire de "Superman 4" et le "Mister Freeze" du "Batman 4"soit donc les deux plus mauvais méchants de ces trente dernières années... Tandis que les autres semblent sortir des "Transformers" quand ce n'est pas une redite d'un méchant déjà vu dans l'ancienne trilogie.

 

De même Marc Webb abuse t'il de l'humour avec son personnage central. Spiderman prend les scènes d'action avec la même légèreté d'un Roger Moore lorsqu'il était James Bond retirant tout l'effet dramatique des dites séquences.


Heureusement qu'un coup de théâtre arrive vers la conclusion pour surprendre le spectateur.


Au demeurant il serait méchant de dire que l'on passe un mauvais moment car ça serait mentir, mais on est loin du niveau de la trilogie mythique de Sam Raimi. 



07/05/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres