Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

« The Northman »

F75B84AD-B83D-408F-8F01-787FDEF0F97D

 

« The Northman » peut paraître comme un choix surprenant de la part de Robert Eggers lequel nous a habitué à des films plus intimistes jusqu’alors.

 

Pourtant on retrouve bien sa patte dans l’esthétisme (superbe), ses scènes crues, cette mise en scène sans fard et sans équivoque. De ce point de vue là le film est réussi.

 

Ça coince davantage du côté d’un scénario qui patauge quelque peu et qui tourne vite en rond dès la moitié du film. En clair, le réalisateur peine à allonger une histoire à plus de deux heures là où une heure trente auraient suffies. La scène finale eut pu être, en effet, avancée de trois bons quart d’heures nous épargnant des séquences qui se suivent et qui finissent par se ressembler.

 

On comprend évidement, qu’une fois son budget obtenu, que Eggers ait voulu nous faire un ersatz de « Game of throne » sur grand écran. Et certainement que la sauce aurait pris sans ces interminables longueurs. L’ensemble n’est pas aidé par le jeu ultra théâtral de ses comédiens (mais pourquoi diantre gueulent-ils tous leurs répliques ?). Certes Alexander Skasgard en impose physiquement mais, sans doute à la demande du metteur en scène, en fait des tonnes dans son jeu comme ses partenaires de Nicole Kidman à Willem Dafoe en passant par Anya Taylor Joy ou encore Claes Bang ce qui finit par être franchement gonflant. Bien loin tout ça d’un film comme le magnifique « Les vikings » qui avait autrement plus de gueule…

 



11/05/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 319 autres membres