Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"Trust"

 

Trust

 

Les méfaits de l'internet chez les ados et notamment du chat avec ses rencontres parfois dangereuses. En France le sujet avait donné lieu à un polar sombre mené par Jean Dujardin ("Contre enquête).
David Schwimmer (oui oui le Ross de "Friends"), pour sa deuxième réalisation, entreprend un film intéressant qui échappe aux codes classiques du polar. Le cinéaste va au delà de la recherche d'un "prédateur" en mettant en avant d' autres aspects de ce que peut engendrer un tel drame (une ado abusée sexuellement par un pervers rencontré sur le net).


En toute intelligence Schwimmer exploite différentes facettes. Bien sûr, il y a la recherche du pédophile et l'obsession d'un père (excellent Clive Owen) qui veut faire justice lui même mais cette partie n'est pas ce qui est mis le plus en avant. "Trust" c'est avant tout une famille détruite qui doit se reconstruire. C'est une fillette (magnifiquement jouée par une jeune actrice bluffante à surveiller de près : Liana Liberato) qui, en dépit de ce qui lui est arrivé, continue à défendre l'indéfendable. C'est certainement la partie la plus intéressante du film. Schwimmer préfère le drame au polar brut et c'est la bonne idée du film. Et le cinéaste ne se laisse pas piéger vers une fin "à l'américaine". Bien au contraire, le final a de quoi surprendre et apporter une touche définitive à un film fort bien réussi. Ross a trouvé sa reconversion.



22/01/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres