Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"Twilight chapitre 4 : Révélation 1ère partie"

 

 

 

Twilight - Chapitre 4 : Révélation 1ère partie

 

Quand on voit "Twilight", on se dit quand même qu'on bien eu de la chance d'avoir été enfant puis ado dans les années 80. Celles qui nous ont permis de découvrir avec de jeunes yeux "E.T." tout d'abord, ajouté à des sagas qui portaient les noms de "Star Wars", "Indiana Jones" ou "Retour vers le futur".

Le tout était porté par des cinéastes nommés Steven Spielberg, George Lucas ou Robert Zemeckis.

 

Autre temps, autres moeurs, les sagas d'aujourd'hui privilégient l'esthétisme au détriment d'une histoire carré et captivante. Et si ce "Twilight 4" en était le plus bel exemple ? 

Il faut bien reconnaitre qu'une fois de plus l'ennui l'emporte sur tout ce qui bouge enfin qui ne bouge pas en fait. Tout n'est que du déjà vu ici. Le mariage n'est qu'une redite de milliers d'autres films américains, le bord du lac, le discours pompeux. S'ensuit une lune de miel (dans une superbe villa déjà louée pour bon nombre de tournages...) tellement mielleuse que l'on n'attend plus que les petits oiseaux qu'aurait prêté Disney pour l'occasion.

 

Et puis il y a LA scène érotique que tous les ados attendaient. Maintenant on le sait que le sommet d'excitation que les jeunes pré pubères pourront déceler dans l'oeuvre est le moment où l'on aperçoit Kirsten Stewart pieds nus... 

 

On a une bonne demi heure de passée quand arrive cette scène et il ne s'est toujours rien passé. Soudain un morceau de scénario débarque là comme ça sans crier garde. Bella enceinte à la manière "Alien", ça va bien combler ce qui reste de film. Ce qui est amusant c'est que l'on a l'impression d'être à ce moment là dans un de ces drames humains (quel paradoxe !) chers aux ricains. Un de ceux que l'on mettrait dans sa dvdthèque à côté de"Love story"qui reste le protagoniste du genre.

 

Mais bon, on est dans "Twilight" quand même alors on nous balance une petite scène d'affrontement entre vampires et loups à la fin histoire de nous rappeler qu'on est dans un film fantastique. Mais c'est un peu tard à ce moment là. On s'est endormi depuis longtemps assommés par l'ennui qui domine ce film emblématique d'une saga qui contient plus de mauvais films que de bons Et sa fin copié/collé à "Avatar" n'y change rien.



21/11/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres