Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

« Uncharted »

17824869-DE19-4CCF-9C1F-3308F1B13713

 

C’est pas si courant que cela mais il arrive, de temps à autre, qu’un cinéaste veuille se frotter au film d’aventures tendance Indiana Jones. Ruben Fleisher, dont la filmo est assez inégale allant du très bon « Gangster Squad » au médiocre « Venom » en passant par les honorables « Zombieland, a décidé de s’y coller en adaptant une série de jeux vidéos connus des fans du genre.

 

Tout est donc là pour faire de ce film un grand moment de cinéma d’aventures : on y voyage, on a droit à de l’action en veux tu en voilà, les séquences d’humour ne manquent pas, les méchants sont bien méchants… tout semble être là pour nous contenter.

 

Et pourtant le film ne fonctionne pas aussi bien qu’il ne le devrait, qu’il ne le pourrait. Comme jadis les « Benjamin Gates », « Tomb Raider » et autres tentatives infructueuses, le film ne peut être empêché d’être comparé à la saga « Indiana Jones », d’ailleurs cité dans le film, et nous met face à l’évidence : on est très loin du compte. Il manque, comme dans les exemples cités, ces scènes remarquables et ces trouvailles de génie qui ont fait la réussite des « Indiana Jones » (tout du moins les trois premiers). A part user (jusque la corde) d’un nombre de « twists » pas toujours indispensables, Fleisher se contente de livrer un cahier des charges sans risque de déplaire, sans risques tout courts… Pensant, on ne saurait le contredire, que Spielberg est LA référence  du genre en terme d’aventures, Fleisher, outre les Indiana Jones, n’hésite pas à emprunter au cinéaste des séquences qui rappelleront son « Tintin » sans oublier une scène quasi copié / collé aux « Goonies » (que Steven a produit).

 

Côté casting, si Mark Wahlberg assure sans forcer son rôle, ça pêche un peu plus du côté de Tom Holland. A force de jouer à l’identique son personnage de « Uncharted » avec celui de Peter Parker, on en arrive à se demander s’il ne va pas nous enfiler la tenue de Spider-Man au gré d’une scène. C’est un peu comme si l’acteur s’était planté de film et pensait être dans un énième Marvel.

 

Sans être désagréable à regarder, « Uncharted » nous rappelle, une fois encore, que la saga Indiana Jones avait mis la barre très très haute en terme de cinéma d’aventures. Une barre qui n’a jamais été atteinte par aucun autre film d’aventures depuis.

 



16/02/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 321 autres membres