Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

Green zone

Photo : Green Zone Souvent considéré comme un génie du cinéma d'action, Paul Greengrass, est selon l'auteur de cet article, un réalisateur trés surestimé. Sur les Jason Bourne, le travail fourni par Doug Liman sur le premier (sans oublier l'excellent "jumper") était autrement plus convaincant que les deux suivants qui avaient plus des allures de remake que de suites. S'attachant à vouloir travailler caméra à l'épaule, Greengrass nous fournit un film qui fait mal à la tête à force de nous fournir des "non images" : en clair, on voit rien durant les scènes d'action, on ne sait plus qui on voit à l'écran et l'ennui, de ce fait, prend le dessus sur l'intérêt ressenti par le spectateur. "Danger immédiat" avec Harrison Ford sur un sujet voisin s'était montré nettement plus efficace.  



29/04/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres