Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

« Greenland »

20A09CAA-F2D4-4487-AA27-BEE50EF7FADB

 

Alors que le monde entier attend « Tenet » comme une sorte de sauveur de l’humanité, en tout cas des salles de cinéma, avec sa sortie sans cesse repoussée alors qu’il a pour mission de faire revenir les spectateurs dans les salles obscures, voici qu’arrive, de façon plus discrète, une autre locomotive du cinéma US passé entre les mailles des incessantes sorties retardées.

 

En des temps pas si lointains, « Greenland » aurait été l’archétype même du film que l’on aurait bien vu bénéficier d’un bon « direct to video ». En août 2020, cette tendance a disparu : alors que des énormes locomotives comme « USS Greyhound » (le film de guerre avec Tom Hanks) et « Mulan » finissent sur des plateformes diverses, « Greenland » se retrouve propulsé dans les salles obscures avec pour but de rameuter le maximum de spectateurs devenus frileux en ces temps dramatiques.

 

Que vaut donc ce « faux » blockbuster (35 millions de dollars de budget, autrement dit une misère) avec Monsieur « Navet » himself (Gérard Butler, un bon film pour dix nanars à peu près) ? A l’heure où notre cerveau et nos pupilles ne sont pas trop exigeants, on peut dire que ce « Greeland » s’en sort pas trop mal et parvient à remplir son contrat en nous maintenant concernés par tout ce qu’il se passe durant toute la durée du long métrage. On n’est certes pas scotchés par des effets spéciaux proches d’un téléfilm de deuxième partie de soirée mais il faut bien reconnaître que le suspense déployé est bougrement efficace et offre son lot de scènes bien enlevées à défaut d’être d’une originalité débordante.

 

Gérard Butler fait du beau et semble croire en ce qu’il fait. Dynamique et fringuant, il remplit sa part de contrat avec talent. On l’aura compris, « Greenland » remplit son contrat de pop corn bien sympa à regarder sur grand écran. Pas de quoi révolutionner le 7e art mais assez pour lui donner envie d’espérer en des jours meilleurs bientôt. L’espoir fait vivre dit-on...

 



13/08/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 299 autres membres