Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"Love et autres drogues"

 

 

 

Love, et autres drogues

 

Habituellement cantonné aux films dits "de grands espaces" plutôt bien faits d'ailleurs (l'excellent "glory", le charismatique "légendes d'automne", le sympathique "dernier samouraï" ou encore le solide "blood diamond"), le réalisateur Edward Zwick surprend avec ce nouveau film bien loin de ses sentiers battus. Sa love story est bien loin des contrées abordées jusqu'à présent. D'ailleurs le réalisateur ne se montre pas très original par son sujet maintes fois vu au cinéma (la love story à la sauce "je t'aime moi non plus"). Le réalisateur mise plutôt sur son couple vedette qui fonctionne particulièrement bien. Que Jake Gyllenhaal (que l'on préfère dans des films comme celui ci plutôt que des grosses machines comme "prince of persia" et Anne Hathaway (toujours craquante), puisque c'est d'eux qu'il s'agit, se connaissent depuis le tournage de "Brokeback mountain" a bien aidé pour créer cette alchimie évidente entre eux. Elle se voit d'autant que le film n'est pas avare en scènes de sexe assez explicites et plutôt rares dans un tel film grand public. La fraicheur et l'enthousiasme de ces deux acteurs sont pour beaucoup dans la réussite de ce film sympathique qui évite, par ailleurs, de tomber trop dans la guimauve. Alors, que le film suive une trajectoire assez traditionnel au genre n'est pas trop génant dans la mesure où, à aucun moment, l'on s'ennuie. Mieux même, on passe un bon moment. Et mieux encore, parfois même on rit. Sympa par les temps qui courent...



15/01/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres