Qu'est-elle devenue ? Demi Moore - cinéma, nouveauté, critiques, actualités, bandes-annonces

Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

Qu'est-elle devenue ? Demi Moore

 

 image.jpg

 

 

 TITRES DE GLOIRE

 

L'actrice Demi Moore, dont le nom de scène est celui de son premier mari Freddie Moore, se fait connaitre aux Etats-Unis grâce à la série "General hospital" où elle tient un rôle récurrent durant les années 1982/83.

 

 

En France pourtant, la comédienne est révélée par des photos intimes prises par la revue "Oui" et destinée au public européen. Néanmoins avec le temps et l'arrivée du net, ces photos passeront l'Atlantique au grand désespoir de Demi Moore qui tentera vainement de racheter les photos.

 

 

 image.jpg

  

Côté ciné, l'actrice débute dans un nanar horrifique, "Parasite" en 82, avant d'obtenir un rôle plus intéressant dans "La faute à Rio", remake du "Moment d'égarement" de Claude Berri, où elle incarne la fille du grand Michael Caine.

 

Après un Jerry Schatzberg de petite envergure, "Pris sur le vif" en 84, Demi côtoie quelques jeunôts qui ont pour nom Emilio Esteves (son fiancé d'alors), Rob Lowe ou encore Andie MacDowell dans "St Elmo's fire" de Joel Schumacher.

 

 

C'est à cette même époque qu'elle rencontre Bruce Willis qu'elle épouse en 1987. Le couple sera parmi les plus glamours des années 90. L'actrice fait d'ailleurs un caméo dans la série "Clair de lune" que tourne, lors de leur rencontre, Willis.

 

 

Côté ciné, elle a la chance de donner la réplique à Robert de Niro et Sean Penn dans "Nous ne sommes pas des anges". Cependant, le film est un ratage quasi complet. Moore est toujours en quête d'un gros succès en salles.

 

Son film suivant, qu'elle tourne avec Michael Biehn, "La 7e prophétire" ne marche guère mieux.

 

 

 

La grande opportunité va être saisie en 1990 quand elle est engagée pour "Ghost" après le refus notamment de Meg Ryan. Alors que peu de monde ne croit au film, ce dernier est un triomphe planétaire qui fait de Demi Moore une star.

 

 

Dès lors, les propositions affluent pour l'actrice. Ses premiers choix ne sont pas très concluants au box-office puisque "Nothing but trouble" de Dan Aykroyd (1991), "Pensées mortelles" d'Alan Rudolph (1991) qu'elle tourne avec son Bruce de mari ou encore "La femme du boucher" de Terry Hugues (1991) ne sont pas de gros succès au box office.

 

La suite va être, en revanche, plus lucrative : "Des hommes d'honneur" de Rob Reiner (1992) avec Tom Cruise et Jack Nicholson, "Proposition indécente" d'Adrian Lyne (1993) avec Robert Redford et Woody Harrelson et "Harcelement" de Barry Levinson (1994) avec Michael Douglas sont des énormes succès critiques et publics qui font de l'actrice l'une des plus "banckables" du moment.

 

 

ET APRÈS ?

 

L'actrice ne retrouvera, étonnament plus, une période aussi faste que celle ci. 

 

Ses films suivants seront, en effet, nettement moins inspirés :

 

Après un "Souvenirs d'un été" qui n'en a laissé à pas grand monde... des souvenirs, elle tourne aux côtés de Gary Olman l'ambitieux "Les amants du nouveau monde" sous la direction de Roland Joffé mais le film se plante au box office.

 

Elle tente un remake à peine voilé de "12 hommes en colère" intitulé "La jurée" mais qui s'avère être un polar raté.

 

Elle tente alors de renouer avec son personnage de femme fatale dans "Striptease" dont le seul interêt notable est que Demi Moore y apparaît très peu vêtue. Mais cela ne sauve pas le film d'un relatif ridicule notamment en ce qui concerne un Burt Reynolds manifestement paumé.

 

image.jpg

 

En 1997 pourtant l'espoir d'un retour au sommet semble se dessiner lorsqu'elle tourne successivement pour Woody Allen et Ridley Scott. Le premier la dirige dans "Harry dans tous ses états" tandis que le second fait avec elle "A armes égales" pour lequel elle se rase la tête.

Mais cela ne suffit pas pour renouer avec le public.

 

Elle divorce en 2000 d'avec Bruce Wilis et il faut attendre 2003, et un rôle de méchante dans la suite de "Charlie's Angels" pour la voir renouer avec le succès.

 

Ce sera un succès sans vrai lendemain. Certes l'actrice aura l'occasion de côtoyer du beau monde comme Sharon Stone ou encore Anthony Hopkins et un certain Ashton Kutcher, qui deviendra son troisième mari, dans "Bobby". Elle retrouve également Michael Caine dans "Le casse du siècle" en 2007 puis tourne avec Kevin Costner dans l'inquiétant "Mr Brooks". Mais ces films ne déplacent pas vraiment les foules...

 

Ces dernières années on a pu voir notamment l'actrice dans "La famille Jones" aux côtés de David Duchovny, dans "Bunkaru" avec Josh Hartnett et "Margin Call" avec Kevin Spacey, 

 

En 2012, elle tourne "LOL USA" remake de notre "LOL" où elle reprend le rôle de Sophie Marceau.

 

 

On a depuis revu l'actrice dans "Very good girls" en 2014 avant de la revoir aux côtés des Sutherland père et fils, Donald et Kiefer dans "Forsaken" en 2015. 



11/11/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 235 autres membres