Qu'est-elle devenue ? Fanny Bastien - cinéma, nouveauté, critiques, actualités, bandes-annonces

Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

Qu'est-elle devenue ? Fanny Bastien

IMG_4803.JPG

 

 

 

 

 

TITRES DE GLOIRE

 

Fanny Bastien s'offre en premier lieu de petits rôles comme dans "Un chien dans un jeu de quille" aux côtés de Pierre Richard.

 

Son premier rôle important, Fanny l'obtient finalement à la télévision grâce au rôle titre de "Dorothée, danseuse de corde" en 1983.

 

C'est en 1984 que les choses vont s'accélèrer pour la comédienne. Gérard Jugnot la choisit pour son premier film en tant que cinéaste, "Pinot simple flic" qui remporte un joli succès en salles et permet à la jolie Fanny de lancer enfin sa carrière. L'actrice nommée en tant qu'espoir féminin aux César 

 

 

Dès lors l'actrice obtient des rôles plus consistants. 

 

Elle est la partenaire de Guy Marchand dans "La tête dans le sac" puis de Richard Berry dans le solide thriller "Urgence".

 

IMG_4801.JPG

 

Jacques Doillon la choisit pour un des rôles principaux de "La tentation d'Isabelle" avant d'avoir les prestigieux Donald Sutherland, dont elle incarne l'épouse mais Max Von Sydow et Jean Yanne dans le méconnu  "Oviri" puis est en 1987 la partenaire de Bernard Giraudeau dans "Poussière d'ange" qui lui vaut le prix Romy Schneider.

 

 

En 1988, elle fait partie du casting de dingue de "Prisonnières" puisque l'on retrouve rien moins que Annie Girardot, Marie-Christine Barrault, Bernadette Lafont ou encore Agnès Soral. Malgré cette jolie brochette d'actrices, le film ne marche pas au box-office.

 

L'année suivante l'actrice est rien moins que la fille d'Anthony Quînn dans "Stradivari" qui lui permet également de côtoyer Aidan Quinn.

 

 

"Poussière d'ange"  

 

 

 

ET APRÈS ?

 

Curieusement, à partir des années 90, sa carrière connaît un net ralentissement en terme de renommée 

 

Après "Rio Negro" en 90, peu de films populaires.

 

L'actrice se tourne d'ailleurs vers la télévision et le théâtre, tant sur scène que radiophonique.

 

Citons quand même "Les petits Lucas" en 2002, "C'est beau une ville la nuit" de et avec Richard Bohringer sans oublier une participation sur plusieurs épisodes de la série "Braquo".

 

Toujours très active, Fanny Bastien a fondé il y a quelques années le festival du film insolite. 

 

Plus d'infos sur le site de l'actrice :  http://www.fannybastien.com



02/09/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 235 autres membres