Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

Qu'est-il devenu ? Samuel Le Bihan

              

 

 

                     Samuel Le Bihan avec Vanessa Paradis dans "Cornuailles"

 

 

 

 

 

 

TITRES DE GLOIRE :

D'abord repéré par le théâtre où ses prestations lui valent la décoration de chevalier des arts et des lettres mais aussi sa première nomination aux Molieres, il s'illustre au cinéma sous la direction de Bertrand Tavernier dans "Capitaine Conan". Ce rôle lui ouvre les portes des studios.
Alain Corneau le choisit pour seconder Alain Chabat dans "Le cousin"
Il devient premier rôle à part entière dans "Restons groupés" de Jean-Paul Salomé, un succès tout comme "Venus beauté" qui lui vaut le prix Jean Gabin.

 

 

Jet Set - Réalisé En 2000 Par Fabien Onteniente Avec Samuel Le Bihan, Lambert Wilson - Format : 120x160cm

 

"Jet set" la comédie de Fabien Onteniente le fait connaître d'un plus large public.



Devenu "banckable", il est choisi par Christophe Gans pour tenir la tête d'un prestigieux casting (composé notamment de Mark Dacascos, Vincent Cassel, Monica Bellucci et Jean Yanne) dans un film d'action ambitieux "Le pacte des loups". Le film est un énorme succès et vaut à Le Bihan bon nombre de couvertures de journaux. Il est alors une des plus grosses stars françaises. 

ET APRÈS ?

Il rebondit avec deux autres films "3 zéro" aux côtés de Gérard Lanvin et dans l'excellent "A la folie, pas du tout" avec Audrey Tautou. Les résultats du premier film au box office sont en dessous des attentes et le second se contente de marcher correctement.

Le Bihan va connaitre ensuite deux très gros bides avec "La mentale" et "Fureur". Un tout qui remet en cause son statut de star. Les premiers rôles n'affluent plus. Ses tentatives américaines sont vaines : "Le don du roi", malgré la présence de Robert de Niro, passe inaperçu tout comme "Le dernier signe" avec Andie Mcdowell. Le bihan déserte des plateaux qui ne le demandent plus guère. Il se consacre à sa maison de production qui se fait fort de révéler de nouveaux talents. C'est lui qui fut le premier à donner sa chance à Francois Xavier Demaison.

François-Xavier Demaison et Samuel le Bihan

 

Au cinema, on l'a revu dans un petit rôle dans "Mesrine, l'ennemi public no 1" où il donne de nouveau la réplique à Vincent Cassel 8 ans après "Le pacte des loups"...


Son ami Fabien Onteniente le remonte un peu à la surface en lui proposant un second rôle dans "Disco".


Il apparaît également dans "Braquo" la série d' Olivier Marchal et au théâtre dans "Parole et trahison"

A partir de septembre 2011, il est de nouveau au théâtre dans l'excellent "Hollywood" aux côtés de Daniel Russo et Thierry Fremont où il est formidable dans le rôle de Victor Fleming. La pièce est un triomphe.

 

On le retrouve en novembre 2011 dans la suite de "Braquo" ainsi que dans le téléfilm "Le piège afghan".

 

En 2012, il est à l'affiche de "Une nuit" avec Roshdy Zem puis de "Cornuailles" avec Vanessa Paradis.

 

En 2013, il est à l'affiche de "Voyage sans retour" tandis qu'il est également, pour la télévision "Alex Hugo" pour une série de téléfilms du même nom qu'il tourne pour France 2. Au théâtre, on le retrouve dans "Mensonges d'état" aux côtés de Marie José Croze.

 

En 2014, il est dans les  bacs pour "Le général du roi" et sur grand écran dans "Les yeux jaunes du crocodile". En juillet 2014, il est Laurent Fignon dans le téléfilm "La dernière échapée".

La traversée du désert que l'acteur avoue avoir connu dans les années 2000 semble être derrière lui. 



02/11/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres