Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"Spring breakers"

 

Spring Breakers

 

 

Cela fait plusieurs semaines que nous sommes envahis par la vision de ces quatre nymphettes en bikini semblant annoncer un film "cool" qui se veut "tendance" finalement.

 

"Spring breakers" a des allures de gros clip d'une heure et demi accompagné d'un morceau de scénario qui ne semble pas trop intéresser un cinéaste plus occupé à donner des effets de style à son film quitte à nous rabattre cinq fois les mêmes plans. Le scénariste de "Kids" se veut une référence en érotique soft bien loin quand même du limite porno de son gourou Larry Clark. Au delà de trouver agréable de voir quatre jolies filles en bikini durant une bonne partie du film, celui ci se regarde sans déplaisir notamment grâce à un James Franco qui s'est complètement "lâché" sur ce film. Bien loin de son allure de gendre idéal, l'acteur s'est manifestement fait plaisir dans la peau d'un personnage déjanté qui ne se refuse aucun plaisir interdit. Tant pis alors si on finit par se fiche royalement du pseudo scénario qui sert de trame.

 

Le ton est donné dès les premières images et on est vite averti que "Spring breakers" aura des allures de jeu vidéo. D'ailleurs certains joueurs échouent à certaines étapes du jeu. A chaque spectateur d'entrer ou non dans ce délire presque "Tarantinotesque" par moment sans quand même atteindre le niveau du maître. Certains vont détester, d'autres en feront leur film de chevet.



06/03/2013
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres