Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"Tully"

IMG_7156.JPG

 

L'affiche met en évidence la seule Charlize Theron. Ce n'est pourtant pas elle la "Tully" du titre. C'est une femme providentielle qui va changer le cours de la vie de cette mère de famille totalement dépassée par sa maternité englobant notamment un gamin ingérable et un nourrisson qui ne veut décidément pas faire ses nuits.

 

Voilà quelque peu le synopsis intéressant du nouveau film de Jason Reitman à qui l'on doit "Young adult" déjà avec Charlize, "In the air" et surtout "Juno". Indéniablement, que l'on soit parents ou pas, on souffre avec Charlize de son quotidien si beau d'un côté, être maman le plus beau métier du monde, mais si rude par ailleurs tant sa souffrance est palpable à chaque première scène. 

 

Et puis voilà que débarque la fameuse "Tully" qui va tout emporter sur son passage. Clairement il ne faut beaucoup de temps à l'excellente Makenzie Davis poor prendre le dessus sur une Charlize Theron dont la performance "cherche Oscar" a déjà été vue, en mieux, dans "Monster". L'actrice apporte sa joie et sa lumière ainsi que le bol d'air frais dont le film avait besoin. 

 

Reitman nous sert alors des séquences communes aux deux actrices touchantes souvent drôles parfois sans jamais tomber dans le pathos gratuit. Le tout est assermenté par un twist final inattendu ce qui n'est pas pour déplaire.

 

Pas le meilleur film du cinéaste non mais une œuvre appréciable qui sait toucher là où il faut.

 

 

 



12/07/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres