Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"Valley of love"

 

Valley of Love

 

Il y a d abord le plaisir de retrouver deux acteurs issus de la même génération, qui se sont déjà croisés jadis et que l'on retrouve en pleine forme.


L'affiche met en gros et net leurs noms et c'est normal : tout le film repose sur leurs présences. La force du film de Guillaume Nicloux repose sur leur duo, leur rivalité, leurs coups de gueules, leurs preuves d'amour.

Ce film pourrait être leur histoire. Elle est en tout cas quelque peu celle de Gérard Depardieu dont il est difficile de ne pas penser à son propre fils Guillaume. La relation décrite dans le film ressemble beaucoup à celle que l'on nous a souvent décrite entre les deux acteurs. Depardieu s'appelle Gerard dans le film et est un acteur célèbre. Le trouble en devient plus grand. Dès lors Isabelle remplacerait elle Elisabeth ? La question peut se poser.


Isabelle Huppert n'est pas Elisabeth mais elle apporte toute son émotion dans le rôle de cette mère en quête ultime de son fils.
Oui les scènes entre les deux sont savoureuses et remarquables et nous vaut de beaux numéros d'acteurs.
Depardieu et Huppert sont au sommet de leur art même si Gerard écrase davantage de tout son poids, psychique et physique, les scènes où il est présent.


On peut regretter le côté fantasmagorique du film qui ne colle pas avec le reste et qui n'apporte pas grand chose à l'intrigue.


Dommage aussi que le film se termine un peu en queue de poisson laissant un peu le spectateur sur sa faim. Cela vient un peu gâcher un film qui méritait un final digne de ses acteurs.



28/06/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres