Indy Blave, le blog

Indy Blave, le blog

"World war z"

 

 

World War Z

 

Chaque mois semble désormais avoir son film apocalyptique. Après "Oblivion" et autre "After earth", c'est "World war z" qui nous est proposé ce mois ci. Le fléau ici est une bande de zombies dont le scénario ne nous expliquera d'ailleurs jamais clairement comment ils sont devenus ainsi.

 

Ce qu'il y a de curieux, c'est que ce film semble être un retour en arrière. Celle d'il y a une quinzaine d'années où les poids lourds américains, heureux de nous présenter les nouvelles prouesses techniques mises en place grâce aux images de synthèse, en oubliaient le scénario dans le fond d'un tiroir.

 

C'est un peu ça "World war z" : un film qui en impose d'un point de vue images avec des séquences ébouriffantes comme celle d'un crash aérien spectaculaire ou encore une bande de zombies escaladant un immense mur à Jérusalem. C'est spectaculaire mais ça ne saurait cacher un scénario qui semble être du déjà vu. "Je suis une légende" ou "28 jours plus tard" sont encore récents et avaient un synopsis absolument identique. 

 

Il n'en demeure pas moins que Brad Pitt, peu coutumier de ce genre de film, en impose et représente à lui seul 50 % du charme du film. L'acteur est impeccable d'un bout à l'autre et nous rappelle que c'est un sacré acteur qui crève l'écran à chacune de ses apparitions. Rien à dire non plus sur la maitrise de la mise en scène de Marc Forster. Nous sommes juste frustrés que le scénario ne soit pas plus original. Espérons que la suite, plus que suggérée à la fin du film, ait une histoire plus fouillée.



05/07/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 238 autres membres